Déja un an……..

Et oui déjà un an…………

Le 8 juin 2014 restera à jamais gravé dans ma mémoire.

Ce jours là devait être un jour de joie, nous nous étions tous préparés, coiffés, habillés pour assister à un mariage.

La météo était magnifique et pourtant j’étais inquiète et j’avais comme un pressentiment….

Mon papa était à l’hôpital depuis quelques jours et venait de subir une intervention chirurgicale, il ne serait donc pas avec nous pour faire la fête.

Je l’avais encore eu au téléphone la veille au soir et tout c’était bien passé. Nous devions nous voir deux jours plus tard puisque nous avions convenu que je viendrai m’occuper de lui pendant sa convalescence.

Nous nous réjouissions déjà tous les deux d’être ensemble et une des dernières choses qu’il m’a dit au téléphone c’est « on se fera un petit restau pour fêter ma sortie ».

Nous avons donc pris la route pour nous rendre au mariage de mon cousin et ma cousine aussi détendus que possible mais avec mon téléphone dans la main tout de même (on ne se refait pas).

Nous avons retrouvé une bonne partie de ma famille, frères et sœurs de mon papa compris. Une jolie fête en perspective sous un ciel magnifique.

Les mariés étaient beaux et la cérémonie laïque émouvante…….

Malheureusement pour moi, mon frère et ma famille cette journée de bonheur s’arrêtera là.

Mon téléphone à commencé à sonner une première fois, c’était une infirmière qui me donnait des nouvelles de mon papa, brusquement son état s’était aggravé sans raison.

Puis on suivi d’autres appels plus terribles les uns que les autres.

Je ne pouvait rien faire, ni personne, l’hôpital ne voulait pas que je vienne.

Mon papa était en soins intensifs et on ne me laisserait pas le voir.

J’étais à un mariage et je ne pensais qu’à aller rejoindre mon père.

Puis se fut au tour de mon frère de m’appeler, et nous avons commencé à pleurer en coeur……………je savais que je ne reverrais plus mon papa, j’en étais certaine.

Mes oncles et tantes ont bien essaye de me réconforter en me disant que je me faisais du soucis pour rien……..jusqu’au dernier appel.

Au bout du fil, le Médecin chef du service réanimation, il me demande si je ne suis pas seule, si je peux m’asseoir et m’annonce ce que je redoutais le plus au monde………… »Nous avons fait tout ce que nous pouvions mais votre papa est malheureusement décédé. Son état s’est aggravé brusquement, il était très faible, il n’a pas lutté, il n’a pas souffert, il est mort paisible, endormi »………

Je crois que le monde s’est écroulé à ce moment là, je n’avais plus de jambes, plus de bras, mon cœur allait sortir de ma poitrine et il me fallait encore annoncer la terrible nouvelle à mon frère par téléphone.

Ce fut terrible, ni lui ni moi n’arrivions à réaliser, lui qui était tout pour nous, lui qui était si fort, si gai, si beau et toujours là pour nous, il ne pouvait pas partir comme ça, sans nous…….

Après coup nous avons compris qu’il était très fatigué, qu’il en avait assez de lutter et sans doute de vivre seul depuis le décès de notre maman.

Je me console en me disant que la dernière fois que je l’ai vu il était effectivement paisible comme me l’avait dit le médecin et il avait l’air de sourire, heureux….

Je sais que ce post n’est pas très gai mais j’avais besoin d’écrire tout ça, parce que je pense à lui, parce que cette année la fête des pères sera sans lui, que c’est aussi le mois de sa fête et que tout cela se fera tous les ans sans lui.

Je l’aime, je l’aimerai toujours, il me manque, je pense à lui tous les jours, je me sens orpheline mais j’espère de tout mon cœur que la ou il se trouve, il est heureux et peut être avec tous ceux que j’ai déjà perdu dont ma jolie maman ❤

20140610_150041-1_resized (2)

 J’ai tout de même un regret, et je l’adresse à ma famille……

Depuis les funérailles de mon papa plus rien n’est comme avant, plus de nouvelles ou si peu et pourtant nous n’avons pas changé nous aurions seulement besoin de temps en temps mon frère et moi d’un peu de réconfort, de nouvelles, ………….alors pourquoi ?

Est que mon papa était le maillon qui nous reliait ?

Je ne sais pas….en tous cas je ne pense pas avoir dit ou fait quelque chose qui mérite ce silence……..

 

 

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout…à bientôt j’espère, pour un billet plus gai 😉

 

 

 

Publicités

C’était hier……..

C’était en juin de cette année et pour moi c’était hier……….

8 juin 2014, 18h40………ce moment restera à jamais gravé dans ma mémoire et sera le 1er jour du reste de ma vie………sans lui……..<3

« Malgré un mauvais pressentiment je ne pensais pas que cela pouvait arriver si vite, lui qui était toujours si fort, si courageux, je le croyais immortel……..
Malheureusement la vie est injuste, il est parti trop tôt, nous n’avons pas eu le temps de faire tout ce que nous avions prévu.
C’était un très bon papa, et un merveilleux grand père, fier de ses enfants et de ses petits-enfants même s’il n’était pas très démonstratif.
Toujours là quand on avait besoin de lui, j’espère que nous avons été là pour lui aussi, quand il en avait besoin.
Il nous manque déjà, il nous manquera toujours.
Il est parti paisiblement, il n’a pas souffert, il avait même bonne mine et un léger sourire, comme si il s’était endormi.
Depuis le décès de maman il y a 16 ans, il était en survie, pour nous, mais sa maladie le fatiguait beaucoup, il a résisté parce qu’il comptait pour nous et qu’il ne voulait pas nous abandonner.
Aujourd’hui, il est parti rejoindre celle qu’il aimait par-dessus tout et j’espère qu’ils sont heureux.
Aujourd’hui je porte l’alliance de ma maman et mon frère l’alliance de mon papa, à nous deux nous les avons réunis.
Nous avons respecté sa dernière volonté, une cérémonie très simple, sans fleurs et une incinération, encore une fois pour nous simplifier la vie.
Nous n’avons pas pu nous résoudre comme il le souhaitait à répandre ses cendres dans la nature, nous avons choisi de les conserver dans une urne qui sera déposée au Columbarium.

Au revoir mon petit papa, on t’aime très fort….. »

Ce texte je l’ai écrit pour rendre un dernier hommage à mon papa et nous l’avons lu mon frère et moi, tant bien que mal, main dans la main…..

Maintenant, malgré le chagrin, il nous faut avancer et continuer à vivre sans lui mais avec lui dans notre cœur…..

En ce week end de Toussaint ou l’on « fête » les morts, c’est encore plus difficile, j’aurai voulu aller te « voir » mais je n’en ai pas encore la force, ça viendra…..ça ne m’empêche pas de penser à toi chaque jour et je sais que le plus dur reste à venir………………….mon premier anniversaire sans toi, mon 1er noël sans toi depuis ma naissance……..tous les jours sans toi……maintenant, malgré mon âge je suis orpheline…….

Je t’aime pour toujours mon petit papa !

Papa

Il y a quelques jours je vous avais annoncé l’opération de mon papa, mes doutes, mes inquiétudes et mon pressentiment.

Je vous avais donné de ses nouvelles et j’attendais avec impatience d’aller le rejoindre….

Entre temps je suis restée silencieuse…….

Je suppose que vous avez déjà compris pourquoi………mon papa adoré est décédé dimanche dernier, une semaine avant la fête des pères.

Il se doutait de ce qui allait se passer, il s’est endormi, il n’a pas lutté, il n’a pas souffert, je pense qu’il en avait assez de sa maladie et qu’il voulait aller rejoindre ma maman partie il y a16 ans……..

Aujourd’hui une partie de moi est partie avec lui.

Il était très discret et ne voulait jamais m’ inquiéter, il a toujours été la pour moi et moi pour lui, enfin je l’espère.

Tout le monde l’aimait, l’appréciait…….la vie est vraiment injuste.

On a partagé tant de choses ensembles, il a traversé tant de choses aussi que je le croyais immortel, aujourd’hui je me sens vide et si malheureuse.

Il aurait voulu que je sois forte, je fais ce que je peux pour trouver le courage d’aller jusqu’au bout, avec mon frère, ma famille, ses frères, ses sœurs, ses petits enfants qui sont, eux aussi dans la peine.

Rien, ni personne ne pourra me consoler de la perte de mon papa, seul le temps pourra peut être m’apaiser. Il me manque déjà, il me manquera terriblement.

Je me console un peu en me disant qu’il est parti paisiblement et sans souffrance.

Je l’ai vu une dernière fois comme endormi, le visage reposé avec un léger sourire……..

Mardi prochain, nous irons lui rendre un dernier hommage et lui dire au revoir.

Divers 009 (2)A bientôt mon petit papa, je t’aime…….

*******************************************************

Ce post n’attend pas spécialement de commentaire, je voulais juste vous dire merci pour vos messages, de ne pas m’en vouloir si mon blog reste quelques temps sans nouvelles et si je ne  commente plus vos blogs.